L’OIM organise un Marché de Noël pour aider les entrepreneurs et artisans tunisiens

[COMMUNIQUE DE PRESSE]

Tunis, 15 décembre 

L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) travaille en étroite collaboration avec les autorités locale tunisiennes, pour la promotion et le développement des régions marginalisées. Etant donné le contexte actuel de la pandémie Covid-19 qui a eu un impact majeur sur les micro-entreprises, notamment dans le contexte du projet Mobi-TRE, elle a eu d’importantes répercussions sur les micro-projets et les entrepreneurs, exacerbant les inégalités économiques, fracturant l’emploi, et augmentant la fragilité des entreprises. Aujourd’hui plus que jamais, la mobilisation et l’engagement de la diaspora tunisienne est sollicité dans l’appui au développement régional et national.

En temps de crise, il est important de témoigner son soutien pour la communauté, ce support en effet compte plus que tout pour ces ambitieux entrepreneurs tunisiens. Dans ce contexte, l’IOM Tunisie (MOBI-TRE) organise un Marché de Noël où différents entrepreneurs et artisans viendront exposer leurs produits artisanaux d’exception : huiles essentielles et produits bio de Oued Meliz, des  huiles végétales de thym, romarins ou lavande de culture sauvage de la région de Jendouba, des tissage de Tajerouine, des huiles essentielles figue de barbarie de Médenine, des produits dérivés de caroube, des habits traditionnels berbère et amazigh de Tataouine ou encore de la gastronomie locale de la région de Médenine. Ce marché de Noël est une opportunité exceptionnelle pour découvrir des produits de qualité et ainsi exprimer une solidarité avec les entrepreneurs tunisiens des régions marginalisées à savoir le Kef, Jendouba, Médenine et Tataouine.

Jamila Labiadh de l’entreprise qui porte son nom Jamila Labiadh, fabrique des huiles essentielles avec la technique de transformation de plantes aromatiques et médicinale de culture sauvage et bio dans la région de Médenine. L’année 2020 a fragilisé son entreprise, “comme tous les artisans, la pandémie de la Covid-19 a impacté mon entreprise de manière pénible. J’espère pouvoir finir l’année sur une note positive avec ce Marché de Noël”. Le chef de mission de l’OIM a exprimé « l’OIM s’engage à promouvoir les investissements de la diaspora dans les régions marginalisées de la Tunisie, grâce à l’aide de l’Agence Italienne pour la Coopération et le Développement (AICS), nous espérons que ce marché de noël fera une réelle différence pour ces talentueux entrepreneurs ».

Le Marché de Noël de l’OIM pour la promotion et la mise en valeur des produits artisanaux des exposants du programme Mobi-TRE se tiendra à l’Espace Art Sadika Gammarth, ce marché des exposants est ouvert au public à la fin de la semaine prochaine, notamment :

Samedi 19 décembre, de 10h à 18h
Dimanche 20 décembre, de 10h à 18h

Pour plus d’informations sur l’événement, prière de visiter notre page Facebook sur ce lien : https://www.facebook.com/events/144127267174640/

Le projet Mobi-TRE « Hajti bik » est un programme financé par l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS), exécuté par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), organisme des Nations Unies chargé des migrations, et en étroite collaboration avec les autorités tunisiennes au niveau national et régional, la société civile et le secteur privé en Italie et en Tunisie, ce programme vise à :

  • promouvoir les investissements de la diaspora tunisienne, plus particulièrement celle établie en Italie avec des entrepreneurs tunisiens, afin de favoriser le développement régional de la Tunisie dans une perspective de coopération transnationale ;
  • développer les opportunités d’emploi pour les populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Est de la Tunisie, afin de faire reculer la pauvreté tout en diminuant les risques liés à la migration irrégulière.

Pour plus d’informations, nous vous prions de contacter :

Mr. Boubaker BOURICHA sur le :

Numéro : 29 686 462
Adresse mail : bbouricha@iom.int

Mr. Riadh KADHI sur le :

Numéro : 28 787 805
Adresse mail : rkadhi@iom.int

[Communiqué de presse]

Médenine accueille le Forum de la Promotion de l’Entrepreneuriat et de l’Investissement de la Diaspora Tunisienne

Tunis, le 19 mars

L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) organise le premier Forum de la Promotion de l’Entrepreneuriat et l’Investissement de la Diaspora Tunisienne dans le cadre du projet Mobi-TRE (« La migration en tant que ressource : mobilisation de la diaspora tunisienne et stabilisation des communautés défavorisées en Tunisie ») en partenariat avec le Gouvernorat de Médenine et en étroite collaboration avec les institutions publiques de la région tel que l’Office de Développement du Sud (ODS), l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant (ANETI), l’Office des Tunisiens à l’Etranger (OTE), et l’ Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA).

Les Tunisiens Résidents à l’Étranger contribuent significativement à l’économie de la Tunisie. Actuellement, cette contribution des Tunisiens Résidents à l’étranger sous forme de transfert de fonds représente 5,3% du PIB du pays. Ces chiffres peuvent avoir un effet multiplicateur en termes de création d’emploi et de richesse, s’ils sont orientés vers le financement de projets innovateurs dans les régions et communautés marginalisées.

Le projet Mobi-TRE « Hajti bik » est un programme financé par l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS), exécuté par l’OIM en étroite collaboration avec les autorités tunisiennes au niveau national et régional, la société civile et le secteur privé en Italie et en Tunisie. Ce programme vise d’une part à promouvoir les investissements de la diaspora tunisienne, plus particulièrement celle établie en Italie avec des entrepreneurs tunisiens, afin de favoriser le développement régional de la Tunisie dans une perspective de coopération transnationale, et d’autre part à développer les opportunités d’emploi pour les populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Est de la Tunisie.

C’est dans ce cadre que se tiendra le Forum au gouvernorat de Médenine du 18 au 26 mars 2021. Le forum comprendra des sessions de formations adressées aux jeunes entrepreneurs, diplômés et étudiants de la région dans plusieurs spécialités telles que le Business Model Canvas (BMC), Gestion financière et administrative, Marketing digital, Technique de communication et négociation, etc.
La journée de clôture, le vendredi 26 mars 2021, sera marquée notamment par l’organisation d’une foire d’exposition des projets entrepreneuriaux de la région de Médenine par les bénéficiaires du programme Mobi-TRE en parallèle à des ateliers dédiés aux enjeux et défis de l’investissement pour les tunisiens résidents à l’étranger et de l’entrepreneuriat des jeunes.

Pour plus d’information, veuillez contacter M. Boubaker BOURICHA : bbouricha@iom.int ou au +216 29 686 462

UNE AUTRE VOIE POSSIBLE : informer et sensibiliser sur le choix d’une migration régulière

[Communiqué de presse]

Tunis, le 09 juillet 2021

L’Organisation Internationale du Travail, dans le cadre du projet AMEM – Appui à la migration équitable pour le Maghreb, financé par l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement, lance « Une Autre Voie Possible », une campagne d’information et de sensibilisation sur les voies régulières de la migration et les risques de la migration irrégulière.

A partir d’aujourd’hui et pendant les 6 prochains mois, Une Autre Voie Possible visera à fournir des informations fiables à double effet : faire connaître les véritables possibilités de migration offertes par les acteurs institutionnels tunisiens et sensibiliser sur les risques liés aux parcours de migrations irrégulières. Inédite dans son genre, cette campagne nationale d’information et de sensibilisation s’adressera principalement à la jeunesse tunisienne potentiellement candidate à quitter le pays par les voies irrégulières.

Une Autre Voie Possible se situe dans la continuité des actions entreprises en Tunisie grâce au projet régional AMEM, dont l’objectif principal est d’assurer un continuum de protection aux travailleurs migrants au départ et à l’arrivée des pays du Maghreb.

La campagne se compose d’un ensemble d’actions ciblées sur le digital et sur l’étendue du territoire national, et délivrera des messages adaptés au langage des jeunes. Vidéos témoignages et informatifs, débats et espaces d’échange, une série interactive, une caravane et des courts métrages fiction animeront le temps libre des jeunes tunisiennes et tunisiens devant l’écran d’un smartphone ou dans les quartiers de leurs villes.

Une Autre Voie Possible se fera vecteur de messages aidant les jeunes potentiels migrants à prendre un choix conscient et bien réfléchi pour leur futur d’adultes.

Pour plus de détails et pour suivre les actions de la campagne, visitez les plateformes digitales aux liens suivants :

 

Site internet: www.uneautrevoiepossible.tn
Facebook :Une Autre Voie Possible

Une représentation théâtrale pour sensibiliser les jeunes au thème de la migration

Avec la mise en scène au théâtre “Le Rio” à Tunis du spectacle “Le Radeau” de Cyrine Gannoun et Majdi Boumatar, a commencé une tournée qui portera ce spectacle sur la migration à Médenine le 1er Novembre, à Sfax le 2 novembre et à Seliana le 4 novembre.
Il s’agit de la première activité d’une campagne de sensibilisation qui durera plusieurs mois et aura comme thème les risques et les mythes associés à la migration irrégulière. Lors du spectacle “Le Radeau”, le public était invité à se projeter dans l’aventure de huit personnages qui partagent un moment crucial de leur vie: la traversée de la Mer Méditerranée.

Le théâtre de la migration devient une métaphore grâce à laquelle il est possible de réfléchir sur la question de la migration, en plaçant l’humanité au centre des préoccupations, une expression culturelle qui fait entendre la voix des migrants au-delà des domaines politique, économique et des médias“. A déclaré la représentante de l’OIM en Tunisie, Lorena Lando, par le biais d’une déclaration.

À la fin de la présentation, une discussion ouverte a été organisée avec le public, composé de plus de 200 jeunes tunisiens, sur des questions liées à la migration. Les Tunisiens ayant émigré en Italie et en Europe ont ainsi pu parler de leurs expériences personnelles. De cette manière, les jeunes présents pourraient entrer en contact avec des expériences de vie concrètes et approfondir les risques liés à la migration irrégulière.

La représentation théâtrale est donc le premier rendez-vous d’une vaste campagne de sensibilisation lancée par l’OIM en collaboration avec l’Organisation internationale du travail (OIT). Ces activités sont principalement organisées dans les zones périphériques de certaines villes de la Tunisie, où les taux de migration sont les plus élevés, dans le but d’approfondir la question des jeunes et des catégories de la société les plus vulnérables.
Cette campagne de sensibilisation fait partie des activités de deux projets menés par l’OIM et l’OIT en Tunisie et dans la région du Maghreb, financés par la Coopération italienne, qui visent à améliorer les conditions socio-économiques du pays et de la région les facteurs qui causent la migration irrégulière.

Job’in: un pass pour l’emploi

L’employabilité des jeunes au cœur de la coopération Tuniso italienne pour le développement du pays.

Dans ce cadre, l’ONG italienne CIES en collaboration avec l’Union tunisienne de Solidarité Sociale UTSS, la Chambre Tuniso Italienne de Commerce et d’Industrie (CTICI) et l’ANETI, ont organisé mercredi 23 octobre 2019 à Tunis la 1ère édition du salon de l’emploi ”Job’in. Pass pour l’emploi”.

Ce salon s’inscrit dans le cadre du projet PINSEC "Jeunes, femmes et migrants : parcours d’inclusion sociale et économique en Tunisie" qui est financé par l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS). Cet événement a mis en contact une trentaine d’entreprises, en quête de compétences dans différents secteurs d’activités, avec plus de 300 parmi les demandeurs d’emplois.

L’objective de ce Job Dating a été de permettre  à une cinquantaine de candidats de signer leurs contrats d’embauche, suite à la réussite de l’entretien avec chaque entreprise.

Parallèlement, en marge des rencontres B2B entre entreprises et candidats, un Panel autour de la thématique « Les bonnes pratiques innovantes dans le rapprochement entre offres et demandes d’emplois » a été organisé, au bénéfice des visiteurs du salon.

Il est à rappeler que les candidats qui ont été présélectionnés, dans une 1ère étape qui a précédé le salon Job’in, ont bénéficié d’une formation de préparation à l’entretien d'embauche, dans la période du 14 au 18 octobre 2019 au HUB Dar El Ourabi à la Manouba, assurée par des experts confirmés de l’ANETI.

Cette formation avait pour objectif d’aider les candidats à mieux présenter leurs parcours professionnels grâce à différentes simulations d'entretiens et d'être plus à l'aise dans les échanges avec les recruteurs et de renforcer ainsi la confiance en soi.

En outre, les candidats retenus suite à l’entretien d’embauche suivront dans les prochains jours un parcours de formation en Soft-Skills qui a pour objectifs de doter les jeunes recrus des aptitudes de base en matière de Communication, améliorer leur communication interpersonnelle en toutes circonstances et leurs compétences dans la gestion des conflits et dans la gestion du stress.

 

Chiffres clés de Job’in

32 entreprises se sont inscrites au salon, dont

15 italiennes ou filières d'entreprises italiennes (22 profils et 83 postes de travail) via CTICI

9 entreprises via AHK CORP (36 profils et 50 postes de travail)

8 tunisiennes (32 profils et 85 postes de travail)

Plus de 90 profils recherchés et plus de 250 postes à pourvoir.

Nous avons reçu 810 candidatures : 394 hommes et 416 femmes (52%)