Maroc • initiatives dans le pays

Le programme de coopération bilatérale en cours au Maroc découle du Mémorandum d'accord signé le 13 mai 2009, dans lequel l'Italie s'engageait à contribuer aux politiques de réduction de la pauvreté mises en œuvre par le gouvernement du Royaume du Maroc dans les domaines d'intervention suivants: amélioration de l'acces à l'eau ptable et réhabilitation de l'environnement, éducation et alphabétisation, santé de base, microcrédit, infrastructures routières, création d'alternatives à la migration irrégulière.

Le Mémorandum susmentionné définissait également les zones géographiques prioritaires pour donner une continuité à l'action italienne, traditionnellement présente dans les régions les plus pauvres du pays qui, précisément en raison de la pauvreté, présentaient les plus grands indices d'émigration vers l'Europe. Les priorités géographiques étaient donc les suivantes: Taza - Al Hoceima - Taounat, Tanger - Tétouan, Chaouia Ourdigha, Tadla Azilah. En 2015, le Maroc a modifié la subdivision territoriale et les zones géographiques énumérées ci-dessus correspondent aux régions actuelles:

  • L'Est;
  • Tanger - Tétounat - Al Hoceima;
  • Beni Mellal - Khenifra.

En outre, le protocole d’accord définissait les engagements financiers de divers programmes, dont certains sont encore en cours, tels que: le projet d’amélioration de l’accès à l’eau potable et la réhabilitation de l’environnement dans la province de Settat et de Berrechid à hauteur de 4,5 millions d'euro et du Programme d’assistance technique et financière pour soutenir le microcrédit à hauteur de 6 millions d’euros pour le crédit d’aide et 1,2 million d’euros à don. Aux initiatives susmentionnées, il convient d'ajouter: l'accord de conversion de la dette, signé le 9 avril 2013 pour un montant de 15 millions d'euros, l'accord "ONCF - Fourniture et installation de systèmes de communication ferroviaire (GSMR)" signé le 3 juillet 2017, pour un montant de 13 millions d'euros et d'autres projets ultérieurement négociés aux niveaux bilatéral, multilatéral et par la société civile (ONG).

Travaux dans le cadre du projet PAGER II

 

Mission de restauration du site archéologique de Chellah, dans le cadre du programme de conversion de la dette